>>Accueil >>Mentions >>Contact >>Plan

Choisir son parquet.


Entre les catégories de parquets, les types de poses, les finitions et les essences de bois, difficile de s'y retrouver ?
Pourtant, ce n'est pas sorcier !

Les types de Parquets : Les types de poses : Les types de finitions : Les types de bois :

Le parquet massif :

Le parquet en bois massif n'est composé que d'une seule essence de bois, comme le chêne, le hêtre ou le châtaignier. Il est généralement vendu "brut" mais il peut également être traité (emploi d'une huile ou d'un vernis). Leur emploi varie principalement en fonction de leur épaisseur.

Avantages : Inconvénients :

Le parquet flottant :

Le parquet flottant est aussi appelé parquet "contrecollé". Il est d'un bon rapport qualité prix et ses utilisations sont nombreuses. Il est composé de 3 couches, une première qui sert l'esthétisme et la résistance, une deuxième qui est plus épaisse et une troisième qui assure l'équilibre générale de la planche.

Avantages : Inconvénients :

Le parquet stratifié :

Le parquet stratifié n'est pas composé de bois noble et la couche d'usure est inférieure à 2,5 mm. Il n'est donc pas considéré comme un "parquet". Son épaisseur totale varie entre 7 et 11 mm d'épaisseur. Il est conçu principalement pour résister aux chocs avec la couche de résine en surface et à l'humidité.

Avantages : Inconvénients :

La pose clouée :

La pose clouée est très technique et nécessite l'intervention d'un professionnel. Elle est idéale pour le plancher massif mais est impossible avec un sol chauffant. Il faut également prendre en compte que le sol est surélevé de 50 mm environ.

La pause clouée s'effectue :

La pose collée :

La pose collée est idéale pour parquets flottants (contrecollés) et certains parquets massifs.

La pause collée s'effectue :

La pose flottante :

La pose flottante permet de ne pas fixer le parquet sur lambourdes ou sur le sol. C'est l'installation la plus simple et la plus rapide.

La pause flottante s'effectue :

La finition vitrifiée (ou vernie) :

C'est la finition la plus utilisée aujourd'hui. Il s'agit d'un film mince, transparent et imperméable qui protège le parquet. Il peut avoir trois aspects, brillant, satiné ou mat.

La finition huilée :

Cette finition met en valeur les bois brut. Cependant, le coût est important et l'huile s'imprègne en profondeur, l'effet est donc irréversible. Il peut être mat ou satiné.

La finition cirée :

Cette finition à l'inconvénient de griser le parquet au contact de l'eau. Néanmoins, les parquets cirés offrent une patine incomparable. La cire conserve l'aspect brut du bois et lui redonne de l'éclat.

Le bois peint :

Il y a deux types de peintures, la couvrante et la transparente afin de changer l'aspect du parquet (couvrante), ou au contraire, de le valoriser (transparente). L'application est différente en fonction de l'âge du parquet. pour un parquet neuf, la peinture peut être appliquée après un nettoyage ou un léger ponçage. Pour un parquet ancien, il est vivement conseillé de le nettoyer et de le poncer.

Le bois vieilli :

Étant donné que le vrai parquet ancien se fait rare et cher. Il est aujourd'hui possible de vieillir artificiellement un parquet neuf. Quel que soit le procédé, la finition se fait à l'huile-cire, si possible enrichie d'acide silicique (composant oxyde dérivé du verre). Cela aura pour effet de déposer une couche vitrifiée en surface et ainsi d'accroître la résistance à l'usure du parquet.

06 75 73 51 58